Les escales

Quelques escales, visitées quelques heures pour certaines, quelques jours pour d'autres, plusieurs fois pour quelques unes, constituent, au fil des mois, des Coups de coeur. On en trouvera une description et quelques photos ici.

Une petite crique de l'ïle des Embiez Coucher de soleil dans une crique de Port Cros Une des calanques de Cassis

Sur la côte Sud de la France

Porquerolles

La place du village de Porquerolles L'intérieur de l'île Une maison de la rue principale

Une île, développée et bâtie par François Fournier, un belge ayant fait fortune au Mexique, fréquentée par des milliers de touristes en été, mais déserte hors-saison et parcourue de nombreux chemins de promenades bien balisés. Sur la place centrale se trouve une église de style mexicain.

Port Cros

Une petite crique ULa côte escarpée Le mouillage de Port Man

Une petite merveille de préservation. On ne peut plus construire sur Port Cros, ni rester la nuit si on n'a pas de logement, ni faire du feu ni ..., ni... Bref, c'est très protégé et magnifique. L'eau y est claire comme nulle part ailleurs en France. Des sentiers escarpés font le tour de l'île.

Ile des Embiez

Promenade à l'intérieur de l'île Tout est vert à l'intérieur de l'île

L'île de Paul Ricard. Tout y a été fait sous ses ordres, tout parle de lui, y compris la longue exposition de panneaux qui longe le port. L'intérieur de l'île est à l'état naturel et contraste avec les nombreuses constructions autour du port.

Cassis

Les maisons le long du port Les jolies ruelles du village Une des jolies places vers le haut du village

Un village tout mignon (sans parler des calanques toutes proches) avec un joli port bordé de maisons colorées. A visiter seulement hors-saison car c'est archi-bondé en été.


En Corse

La réserve de Scandola

Les rochers à pic On approche très près Et l'eau est transparente

Sur la côte Ouest de la Corse, une réserve protégée constituée de roches rouges tombant à pic dans la mer et dont on peut forcément approcher très près. Spectaculaire !

Les bouches de Bonifacio

Le trou dans les falaises pour entrer La citadelle La citadelle du côté de la mer

Un trou dans les falaises au Sud de la Corse. Une longue calanque, bordée de falaises de calcaire, qui amène au village tout au fond. Une citadelle imprenable qui a résisté 400 ans aux envahisseurs

Les îles Lavezzi

On mouille entre les rochers De la verdure cachée derrière les rochers Et tout l'intérieur est vert

Vu de loin, un tas de cailloux dispersés dans la mer. Il faut mouiller l'ancre et mettre pied à terre (en annexe car il n'y a aucun ponton). C'est un spectacle, caché à la vue du marin, de verdures basses, de mousses, de plantes sauvages. Le cimetière du naufrage de La Sémillante est à voir pour son côté touchant.


En Sardaigne

La 'Grotta del Bue Marino'

La grotte dans les falaises L'entrée de la grotte On mouille juste devant

Sur la côte Est qui présente de nombreuses plages énormes et désertes (parfois 10 ou 20 Milles de longueur !!!), une exception : les falaises du golfe d'Orosei. Au milieu de ces falaises, plusieurs grottes, accessibles seulement en bateau. Parmi celles-ci, la 'Grotta del Bue Marino', qu'on peut rejoindre en annexe (mouiller devant par 10m. de fond, sur un plateau rocheux devant les falaises). Elle fait 900m de long et, d'après les guides, au-delà du syphon qui la cloture pour les visiteurs, il y aurait encore 6km de galeries.

Alghero/Bosa

Les petites rues de Bosa Des couleurs partout Et ca monte ferme !

Deux villages (villes?) de la côte Ouest de la Sardaigne qui, tous deux, ont gardé leurs maisons anciennes et colorées. Ville fortifiée face au port pour Alghero, village sur un piton rocheux un peu en retrait (1km) de la mer pour Bosa.

Carloforte

La promenade ombragée devant le port Toutes les maisons sont colorées La place aux figuiers vers l'église

Au Sud-Ouest de la Sardaigne, une île, à 5M de la côte, San Pietro, voisine de la presqu'île de Sant' Antioco. Sur l'île, un village, Carloforte. Plein de charme et de couleurs. Au centre, une place avec 4 figuiers et des bancs ronds qui les entourent : le lieu de discussion, à l'ombre. Il y a aussi, sur l'île, les vestiges d'une usine de mise en conserve du thon où, pas moins de 900 ouvriers travaillaient et logeaient. On y pratique encore chaque année la 'Matanza' ou 'Tonnara' qui consiste à prendre des thons, lors de leur migration, dans des immenses filets de 1.000m divisés en chambres successives


L'île de Malte

Vue de La Valette depuis la mer La marine de Kalkara Le port de Marsaxloxx Une rue de La Valette La cathédrale de M'Dina

La capitale actuelle de l'île de Malte (La Valette) est une merveille de cohérence dans l'architecture, toute faite de pierres claires, au sol des rues et sur les facades. La marina de Kalkara (dans le quartier de Birgu), était encore encore déserte car nouvellement ouverte. Elle est, maintenant, remplie de bateaux. Le petit port de Marsaxloxx (prononcez Marssachlok) est au Sud de l'île, avec ses petits bateaux tous colorés identiquement. L'ancienne capitale (M'Dina) montre les dalles funéraires de tous les évèques de Malte dans l'histoire, au sol de la cathédrale (on dirait des billets de banque !).


En Sicile

Catane et le volcan Etna

Le sommet de l'Etna Les fumées Les scories recouvrent la neige

Juste à côté de Catane, accessible en deux heures de bus, se trouve l'Etna, volcan toujours actif. Un décor désertique, tout noir des scories qui recouvrent même la neige, preuves d'éruptions récentes. D'en haut, on voit les coulées des dernières années. On y monte en télécabine puis en bus 4x4.


En Grèce (mer Ionienne)

L'île de Corfou

Petites auberges le long de la route Petites auberges le long de la route Le tour de l'île en Vespa

L'île de Corfou est montagneuse et très variée : bords de mer touristiques, très chauds et superbes montagnes, ignorées par le touriste et beaucoup plus fraîches. La meilleure façon de la parcourir est de louer une Vespa et de suivre les petites routes qui parcourent l'île. Au milieu de la montagne, on découvre le vieux village de ... en train de renaître et les petites auberges le long de la route où on se retrouve seul, on mange pour rien et on discute avec le patron.


Au Montenegro

Le long de la côte monténégrine, il y a une ouverture dans les montagnes. Ce sont le Bouches de Kotor, un ensemble de 'fjords' de 30 km qui se termine, au fond, sur la ville de Kotor. On navigue entre les montagnes avec des vents très changeants et avec une vue imprenable sur les anciennes bases navales désaffectées de l'ex-yougoslavie (y compris les bases de sous-marins, un décor "à la James Bond").

Les bateaux abandonnées de l'ex-marine yougoslave Les anciennes bases de sous-marin

Les bouches de Kotor : Sveti Marko

Les cases abandonnées Le quai de départ des bateaux du Club

Dans un des 'fjords', un ancien village de case du Club Med complètement abandonné. On voit encore les cases noyées dans la verdure et quelques installations sportives.


En Croatie

En Croatie, il y a des centaines de belles côtes, de belles criques, de sites remarquables. Ce sont probablement les plus belles côtes d'Europe. Mais, pour faire un choix, retenons en deux :

l'île de Korcula

L'entrée de la ville La tour de la maison de Marco Polo Une des tours d'enceinte

L'île de Korcula est au centre des îles croates entre Spit et Dubrovnic. Elle est la patrie de Marco Polo, dont on peut voir la maison natale et la tour d'où il préparait ses navigations.

Les chutes de Skradin

Les chutes Les chutes Le petit port de Skradin

Les chutes de Skradin, nichées au coeur du Parc National de KRKA (bonjour la prononciation !). On y accède en passant par Sibenik et en remontant des bras de mer pendant plusieurs heures. Tout au bout, on s'amarre dans le petit port de Skradin et on remonte avec un bateau à moteur.


En Espagne

En Espagne et, en particulier aux îles Baléares et sur les Costa Brava, Dorada et Blanca, il faut donner une mention spéciale aux ciels qui sont spectaculaires, surtout le soir évidemment et par temps nuageux.

Ciel des Baléares Ciel des Baléares Ciel des Baléares Ciel des Baléares Ciel des Baléares Ciel des Baléares Ciel des Baléares Ciel des Baléares Ciel des Baléares Ciel des Baléares Ciel des Baléares Ciel des Baléares Ciel des Baléares Ciel des Baléares

La vieille ville d'Ibiza

La vieille ville vue de la mer La vieille ville Quelques maisons

La ville d'Ibiza est abimée par le tourisme, mais la vieille partie de la ville, sur la colline, reste authentique.

Les garages à bateau

Les garages sans treuil Le treuil Les rails

Tout autour de l'île d'Ibiza se trouve de petits ports ou des criques qui sont entourés de ces garages à bateaux, munis ou non de treuils pour remonter les bateaux à l'abri.

Les îles Columbretes

L'île principale L'entrée dans le cratère Le mouillage

Au large de la côte espagnole, entre Valence et Tarragone, se trouve une série de volcans effondrés entre lesquels on peut (prudemment!) naviguer. On peut s'amarrer à un corps-mort au centre de la plus grande île qui se visite sur demande.


En Grèce (mer Egée)

Santorin

Les falaises de Santorin La ville d'Oïa Chambres d'hôtel avec piscine

Santorin est un ancien volcan de 12 km de diamètre effondré dans la mer. Il en reste des parois de 300m de haut et un cratère (la 'caldera') dans laquelle on navigue. Au Sud, une plaine en pente douce avec des vignobles et le port de Vlikadha; au centre, la petite île de Kammeni où on peut s'ammarer; au Nord, les deux villages de Thira et surtout Oïa, magnifique de blancheur et de luxe discret (les terrasses des chambres d'hôtel avec piscines individuelles...).

Kira Panaya

L'accès au monastère La crique Le monastère

L'île de Panaya est située dans les Sporades du Nord, au-dessus de Skiathos, Skopelos et Alonissos. Elle ne contient qu'une maison, un petit monastère qui dépend du Mont Athos. Le monastère est habité par un seul moine et on ne peut y accéder qu'en bateau, en ancrant dans une petite crique.

Manganitis, sur Ikaria

Le petit port La terrasse du restaurant Les barques de pêche

L'île d'Ikaria est située dans les Sporades de l'Est, juste au-dessus du Dodécanèse. C'est l'île dont Icare, dans la mythologie grecque, s'est envolé avec ses ailes dont la cire aurait fondu en s'approchant du soleil. Il est probablement tout simplement tombé sous un coup de Meltem, fréquent dans la région. Cela dit, l'île contient, au Sud, une petite merveille de village avec un port pour seulement 3 bateaux, Manganitis. Le village n'est signalé dans aucun guide.

Monemvasia

La presqu'île Le village sur les flancs du rochert Une terrasse dans le village

Monemvassia, ce n'est pas vraiment la Mer Egée, c'est le Sud du Péloponèse. C'est une presqu'île constituée d'un énorme rocher en forme de table et reliée au continent par une voie étroite. Sur les flancs du rocher se trouve un village magnifique, tranquille et inondé de soleil.

Haut de pageRetour haut de page